Comment améliorer la connaissance de soi ?

Recevez gratuitement la transcription intégrale de ce podcast   

TÉLÉCHARGER

C’est bien beau de dire qu’il est important d’être soi-même, de se connaître, mais en réalité que savons-nous vraiment de ce « Soi » dont nous parlons ? Si je vous demandais à l’instant : « Pensez-vous vraiment vous connaître ? » Peut-être que vous me répondriez : « Oui » et que vous me parleriez de vos traits de caractère, de vos qualités, de vos défauts, de votre sensibilité. Mais la connaissance de soi ne s’arrête certainement pas à cela, et c’est ce que nous allons voir dans ce podcast, et en particulier comment améliorer cette connaissance de soi.

SOUTENEZ LE PODCAST EN LAISSANT VOTRE AVIS

Écoutez le podcast sur vos plateformes favorites

S’agissant de la connaissance de soi, vous pressentez très bien que le sujet est bien plus complexe que les simples aspects de la personnalité. Il ne peut être réduit, limité à des considérations de caractère.

1. De quoi sommes-nous constitués ?

Attachons-nous déjà à l’aspect terrestre, c’est-à-dire au corps. Connaissez-vous bien les fonctions de chaque organe qui constitue votre corps (cerveau, cœur, estomac, intestin, la peau, le foie, les poumons, les dents, l’œil, etc.) ? À bien y regarder, vous constaterez que c’est une machine merveilleuse. Et j’emploie volontairement le terme de machine.

Dans la composition du corps humain, nous retrouvons l’oxygène, le carbone, l’hydrogène, l’azote et d’autres éléments qui témoignent des échanges permanents réalisés avec notre environnement, et qui également, témoignent de la constitution de nos cellules.

Pour en revenir à cette merveilleuse machine, elle est composée d’un centre nerveux avec l’électronique, c’est-à-dire le cerveau, un orifice pour l’arrivée de l’air et son injection. Elle puise son énergie dans les aliments qu’elle transforme, elle a une pompe qui est le cœur, des tuyaux (les veines et les artères), des organes purificateurs, etc.

Et tout est relié. Ce que je veux dire par là, c’est que tout est en connexion. Prenons l’exemple de l’alimentation, nous savons que les aliments que nous ingurgitons ont des répercussions sur notre humeur, nos réactions, et même ce que nous pourrions appeler nos traits de caractère. Nous sommes sous influence. Nous sommes sous influence du système endocrinien et de ses hormones.

TÉLÉCHARGER LA SUITE

 

SUIVEZ-MOI SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

YouTubeInstagramPinterestFacebookLinkedIn

 

Subscribe